REGROUPEMENT DE CRÉDITS

Réduisez vos mensualités jusqu'à -60%*

Peut-on faire un crédit en CDD ?

17/12/2020

En CDD, intérim, ou en CDI ? Quelle que soit sa situation professionnelle, chacun est confronté au besoin de se loger correctement et de se déplacer aisément. Heureusement, les crédits ne sont pas exclusivement réservés aux personnes en CDI ou bénéficiant de gros revenus. Pour financer l’achat d’une voiture, la réalisation de travaux, voire l’acquisition d’un bien immobilier, vous souhaitez solliciter un crédit et, actuellement, en CDD vous vous demandez sous quelles conditions un organisme de financement vous accordera le prêt dont vous avez besoin.

Quel que soit le prêt demandé, la banque ou l’organisme de crédit devra s’assurer de la capacité de l’emprunteur à rembourser le crédit, mensuellement et sur le long terme – c’est l’étude de la « solvabilité de l’emprunteur ».

En fonction du type de crédit, votre CDD ne sera pas nécessairement un frein et, dans tous les cas, il existe des solutions. Devissima comparateur spécialiste du crédit vous conseille pour donner toutes ses chances à votre demande de prêt en CDD.

Quels crédits peut-on obtenir en CDD ?

Les crédits à la consommation. Crédit auto, prêt personnel ou affecté, crédit renouvelable, les crédits à la consommation peuvent être obtenus avec un CDD, sous certaines conditions.

Le contrat à durée déterminée est une exception au contrat à durée indéterminée qui constitue la base légale des contrats de travail. En effet, un employeur peut engager une personne en CDD pour remplacer un travailleur absent (en congé maternité par exemple), pour faire face à un surcroît d’activité, ou pour une activité saisonnière. Sa durée maximale est de 36 mois.

La durée maximale légale d’un crédit à la consommation est, quant à elle, limitée à 36 mois pour un montant inférieur ou égal à 3 000 € et à 60 mois pour les sommes supérieures, plafonnées à 75 000 €.

Ainsi, les organismes bancaires ou de crédit demanderont généralement que la durée du crédit soit proportionnelle à la durée du contrat de travail.

Ils veilleront également à ce que votre taux d’endettement ne dépasse pas 33 %.

Enfin, ils exigent une bonne gestion des comptes.

Crédit auto

Un CDD n’est généralement pas un frein pour acheter une voiture.

Pourquoi ? Le véhicule représente un investissement, contrairement à un prêt vacances par exemple, et son achat peut être justifié auprès de la banque (trouver ou pérenniser son emploi).

Prêt personnel

Si le CDD est encore associé à une forme de précarité, vu que les revenus ne sont pas assurés sur le long terme, il constitue le contrat le plus courant chez les jeunes actifs. Les banques le savent et ont dû s’adapter à cet état de fait. Aujourd’hui, si elles ont des critères spécifiques pour accorder des prêts personnels à de jeunes actifs en CDD, les banques ne refusent plus systématiquement le prêt si l’emprunteur est en CDD.

Crédit renouvelable

Pour rappel, le crédit renouvelable consiste en une somme (aussi appelée réserve d’argent) disponible en permanence. Celle-ci se renouvelle automatiquement en fonction des remboursements. Les intérêts sont dus sur les sommes dépensées. Le crédit renouvelable est généralement associé à une carte de crédit et convient principalement pour de petits achats.

Le CDD n’est pas un frein pour obtenir un crédit renouvelable, mais l’emprunteur devra prendre garde à l’utilisation qu’il en fait. Les intérêts sont généralement moins avantageux que les autres formes de crédits et il ne faut donc jamais les utiliser pour rembourser d’autres crédits. Si cela venait à vous arriver, pensez plutôt au regroupement de crédits.

En CDD : ces crédits sont plus difficiles à obtenir

Le CDD va souvent entraîner plus de refus pour les emprunts à long terme comme le crédit immobilier ou le rachat de crédits. En effet, si un crédit pour une voiture ou des travaux peut être remboursé sur la durée d’un contrat temporaire, ce n’est pas le cas d’un prêt accordé pour 20 ou 30 ans. Il faut alors trouver d’autres types de garanties.

 

Prêt immobilier

Acquérir un bien immobilier plutôt que de rester locataire peut souvent s’avérer une opération financièrement intéressante : le coût mensuel du logement (« loyer ») est moindre, l’argent n’est pas dépensé à perte mais investi, le bien constitue en soi une forme de garantie pour des projets futurs.

Néanmoins, les organismes de financement seront particulièrement frileux face à une demande déposée par une personne en CDD. En effet, elles préfèrent la sécurité d’un CDI qui assure des revenus fixes sur le long terme et diminue, a priori, les risques d’impayés.

Pour limiter les risques d’un refus direct, il faudra remplir les critères suivants :

  • Un co-emprunteur en CDI.
    Il est plus facile d’obtenir un prêt immobilier à deux que seul, a fortiori si le co-emprunteur a un contrat pérenne (CDI, titularisation dans la fonction publique, voire retraite).
  • Un taux d’endettement de 33 % maximum.
  • N’avoir aucun autre crédit en cours.
  • Un apport personnel important allant de 10 % à 20 % de la valeur du bien.

Pour donner toutes ses chances à votre dossier :

  • N’hésitez pas à solliciter des aides pour compléter votre apport. Plus les risques sont partagés, plus les banques seront enclines à octroyer le prêt.
  • Mettez en valeur la régularité de vos contrats et votre projet professionnel qui pourrait déboucher sur un CDI.
  • Présentez des garanties : l’assurance emprunteur (qui sera exigée par la banque), une caution, des garanties supplémentaires (bien immobilier, assurance vie, placements…).

Rachat de crédits

Si vous avez déjà deux crédits ou plus en cours et souhaitez financer un nouveau projet (voiture, travaux…), le regroupement de crédits est une opération financière qui peut s’avérer intéressante.

Rappel. Le rachat de crédit consiste dans la mise en place d’un prêt de substitution qui rassemble vos différentes créances. Il permet de baisser le montant de vos mensualités jusqu’à -60 %* et avec celles-ci votre taux d’endettement. Pour ce faire, la durée de l’emprunt est allongée.
Vous pouvez à cette occasion également solliciter l’octroi d’une trésorerie complémentaire pour financer votre nouveau projet. Son remboursement est intégré à votre nouvelle mensualité unique. La gestion de votre budget est donc facilitée.

Demander un rachat de crédits en CDD. Le regroupement de crédit est une opération financière qui tire son principal avantage de la modulation de la durée du remboursement. Un rachat de crédit à la consommation peut durer 12 ans (15 ans maximum) et un rachat de crédit immobilier dure généralement 25 ans, mais peut aller jusqu’à 30 ans voire 35 ans sous certaines conditions.

Il s’agit donc à nouveau d’un crédit à long terme peu compatible avec un CDD.

Néanmoins, chaque dossier est étudié attentivement. Si celui-ci présente d’autres critères intéressants, le regroupement de crédits pourra être proposé :

  • Un co-emprunteur en CDI (ou tout contrat pérenne assimilable).
  • Un taux d’endettement raisonnable (pas de surendettement).
  • Des garanties : bien immobilier (garantie hypothécaire), assurance-vie, caution…

Les conseils de Devissima pour faire un crédit en CDD

Comprendre le point de vue des banques et organismes de crédits

Les organismes de financement ont pour obligation légale de s’assurer de la solvabilité des emprunteurs. Cette règle est autant destinée à les protéger des impayés, qu’à protéger les emprunteurs des risques de surendettement.

Pour cette raison, l’exigence d’un CDI (au moins celui d’un co-emprunteur), ainsi que le non-dépassement des 33 % (voire 35 % pour les revenus les plus élevés) de taux d’endettement sont les conditions d’octroi systématiquement appliquées pour les crédits à long terme. Le CDI assure la capacité de rembourser le crédit et le taux d’endettement limité protège du surendettement.

Dans le cas d’un emprunt en CDD, il faut donc rassurer les organismes prêteurs en apportant le plus de garanties possibles et en montrant un réel effort pour la bonne gestion de son budget.

Il est néanmoins à noter qu’une personne ayant travaillé 3 ans en enchaînant les CDD (a fortiori si c’est un choix) sans temps mort peut être considérée comme en CDI par certaines banques. Ainsi, si vous travaillez dans un secteur actif qui recrute en permanence (fonction publique de l’état, territoriale ou hospitalière, ou secteur privé en plein essor), vous ne représenterez pas le même risque pour la banque.

Avez-vous un co-emprunteur ?

Bien entendu, chaque dossier est différent ! En fonction de vos revenus et des garanties que vous serez en mesure d’offrir à l’organisme de financement, votre dossier aura plus ou moins de chances d’aboutir.

Toutefois, pour des crédits de longue durée comme un prêt immobilier ou un rachat de crédits, un co-emprunteur en CDI (ou tout contrat assimilable de la Fonction Publique, ou retraité) sera nécessaire.

Avez-vous du patrimoine immobilier ?

On l’a souligné, pour certains crédits à long terme, avoir déjà un patrimoine immobilier peut constituer une garantie permettant d’obtenir un nouveau crédit. C’est la garantie hypothécaire.

Présenter son dossier sous le meilleur jour

Dans tous les cas, il faudra présenter un dossier aussi soigné que possible :

  • Fournir tous les justificatifs demandés en temps et en heure.
  • Montrer la bonne gestion de vos comptes sans incident de paiement notable.
  • Montrer que vous avez une épargne, en communiquant le relevé de votre livret A par exemple.
  • Expliquer votre démarche pour justifier l’emprunt: acquérir une voiture pour vous rendre au travail sans encombre, perspective de CDI…
  • Lorsque vous procédez à la simulation en ligne, veillez à fournir les informations les plus précises possibles afin d’obtenir les propositions les plus pertinentes et les mieux adaptées à votre situation.
  • Si vous avez des revenus complémentaires (revenus fonciers, pension…) présentez les clairement à la banque, car à défaut d’être une base suffisante pour l’emprunt, ils rassureront les organismes de financement sur vos capacités à vous acquitter de vos mensualités.

Comparez les offres de prêts

Devissima est un comparateur de crédits. En réalisant la simulation, vous pouvez comparer les taux moyens proposés par nos partenaires. Cela vous permet de vous faire une idée des taux possibles, ainsi que des organismes susceptibles de financer votre projet.

Recourir à un comparateur en ligne permet de faire marcher la concurrence. Vous pouvez comparer les offres et les mettre en concurrence avec celle de votre propre banque.

N’attendez plus ! Faites votre simulation en ligne sur notre comparateur de crédit. Elle est gratuite et sans engagement.