Comparez et obtenez votre crédit au meilleur taux

Renégocier ou faire racheter son crédit immobilier

20/02/2017

Une solution gagnante toujours envisageable

La hausse des taux d’emprunt qui a commencé au mois de décembre de l’année dernière, a finalement inversé la courbe après des mois de baisse. Les spécialistes du secteur tablent sur une remontée qui devrait s’installer en crescendo, mais ne dépassant pas les 0,5% au premier trimestre 2017. Début janvier les taux d’intérêt pour un crédit immobilier étaient encore négociés en moyenne à 1,29% pour une durée de 15 ans, 1,52% pour 20 ans et 1,78% pour 25 ans. Une situation toujours attrayante, même si emprunter pour acheter un bien immobilier devient à présent plus onéreux. Les emprunteurs ayant déjà souscrit à un crédit immobilier peuvent encore le renégocier ou le faire racheter avant que les taux ne remontent franchement. Pour savoir si l’opération en vaut la peine, il faut tout d’abord calculer le montant des intérêts d’emprunt restant à rembourser, qui doit être encore élevé. D’autre part, l’écart entre le taux d’intérêt initial et le nouveau doit être d’au minimum 0,6 point. Enfin, il faut tenir compte des frais de  renégociation, tout comme des pénalités de remboursement anticipé dans certains cas.


Garder le même emprunteur ou faire jouer la concurrence ?


Evidemment le plus simple est de rester dans l’établissement qui a consenti à l’emprunt initial. Pour cela il faut obtenir de meilleures conditions, ce qui est parfois difficile puisque le coût de refinancement pour la banque ne bouge pas, le crédit étant le même. A moins d’avoir un excellent profil que la banque veut fidéliser, c’est un challenge à relever. Les établissements concurrents pourront dans certains cas accorder un crédit à taux plus intéressant, ce qui aura pour effet de réduire* le montant de la mensualité, mais  parfois d’augmenter le temps de remboursement.