REGROUPEMENT DE CRÉDITS

Réduisez vos mensualités jusqu'à -60%*

Quels travaux peut-on inclure dans un prêt immobilier ?

19/05/2021

Vous avez pour projet de devenir propriétaire et le bien que vous convoitez aura bien besoin de quelques travaux… Vous vous demandez donc comment les financer et si, idéalement, ceux-ci peuvent être inclus dans votre crédit immobilier.

Pourquoi inclure le financement des travaux dans son crédit immobilier ? Comment fonctionne un prêt immobilier avec travaux ? Quels sont les travaux que vous pouvez y inclure ? Quelles sont les alternatives au crédit immobilier incluant des travaux ?

 

Les experts de Devissima, comparateur de crédits, répondent à vos questions.

 

 

Pourquoi inclure le financement des travaux dans le prêt immobilier ?

La première solution peut être de rassembler dans le seul crédit immobilier, le montant nécessaire à l’achat du bien et celui nécessaire à la réalisation des travaux.

 

Quels sont les avantages et inconvénients d’un crédit immobilier comprenant le financement des travaux ?

Le premier avantage tient aux taux d’intérêts avantageux. Généralement, le taux d’intérêt d’un crédit immobilier s’avère plus avantageux que celui d’un crédit à la consommation (prêt travaux).

Les emprunts immobiliers étant généralement plus longs que des crédits travaux, le remboursement de ceux-ci peut donc être étalé sur une période beaucoup plus longue, baissant ainsi leur mensualité.

Vous n’avez qu’une seule mensualité prélevée, ce qui facilite la gestion de votre budget.

 

L’inconvénient notable de ce montage tient dans l’assurance emprunteur qui doit couvrir l’ensemble du crédit et voit donc son coût augmenter.

A noter. Il est possible de prendre une assurance individuelle différente de celle que vous proposerait la banque (appelée assurance groupe) finançant votre crédit immobilier. La délégation d’assurance auprès d’un assureur indépendant peut permettre d’économiser sur le coût total de l’emprunt.

 

Comment ça marche ?

Le déblocage des fonds se fait en deux temps :

  • D’abord, le montant qui revient au vendeur et au paiement des frais de notaire est versé au notaire.
  • La part destinée au financement des travaux est alors conservée par la banque. Au fur et à mesure des travaux, et de la transmission des factures, les sommes sont versées à l’emprunteur pour le paiement de ces dernières.

 

 

Dans quels cas peut-on inclure les travaux dans son crédit immobilier ?

 

Pour obtenir un crédit immobilier incluant le financement des travaux, il faut

  • que le montant total de l’emprunt respecte vos capacité de remboursement – Pour rappel, le taux d’endettement accepté pour l’octroi d’un crédit immobilier, avec ou sans travaux, est de 33 % à 35% en fonction de vos revenus ;
  • dans une majorité de cas, que vous soyez en mesure de produire des justificatifs, à savoir les devis et factures des entrepreneurs qui feront les travaux.

 

Quels travaux pouvez-vous financer avec un crédit immobilier ?

 

  • Travaux de rénovation: toiture, sols, murs…
  • Travaux d’aménagement: agrandissement de pièce, véranda, piscine, embellissement d’un espace, installation d’une nouvelle cuisine équipée, réfection de la salle de bain…
  • Travaux d’amélioration des performances énergétiques: isolation des combles, des murs extérieurs, installation d’un système de chauffage alimenté par des énergies vertes, remplacement des fenêtres et châssis…
  • Travaux de construction.

 

A noter. Pour les travaux visant à améliorer les performances énergétiques du logement, il est possible de solliciter différentes aides, dont certaines sont cumulables. Renseignez-vous sur le site FAIRE du gouvernement.

 

En revanche, tout ce que vous pourrez financer avec un crédit immobilier doit obligatoirement être attaché au bien. Ainsi, il n’est pas possible de financer l’achat de meubles et décorations. Pour ce type d’achat, vous pourrez avoir recours aux solutions alternatives que nous vous présentons ci-dessous.

 

 

Quelles solutions alternatives au crédit immobilier avec travaux ?

Cumuler un crédit immobilier et un prêt travaux

Si les aménagements et travaux que vous prévoyez dans le bien immobilier que vous êtes en train d’acquérir ne peuvent être financés par un crédit immobilier, une autre solution existe.

Vous pouvez en effet souscrire un crédit à la consommation (prêt travaux) après le crédit immobilier.

Il vous faudra néanmoins prendre garde à ce que le montant des mensualités soit en corrélation avec votre capacité de remboursement (qui peut elle excéder les 33 à 35% de taux d’endettement).

Le prêt travaux peut alors se présenter de deux manières :

  • Soit sous forme de prêt personnel – le montant vous est versé directement et vous en disposez librement. Cette formule est idéale si vous effectuez les travaux et achats vous-mêmes.
  • Soit sous forme de crédit affecté – le montant est versé directement au prestataire de service et vendeur du produit sur justificatifs (devis et factures). C’est idéal si vous passez par des professionnels, car les taux sont souvent inférieurs à ceux d’un prêt personnel.

 

Le montant peut aller jusqu’à 75 000 € maximum et s’étendre sur un maximum de 10 à 12 ans (sous conditions).

 

Passer par l’étape du regroupement de crédits

Vous avez déjà deux crédits ou plus en cours de remboursement et votre taux d’endettement vous empêche de souscrire un crédit immobilier, avec ou sans travaux, voire un crédit à la consommation en plus de votre prêt immobilier.

Dans ce cas, une opération financière telle que le rachat de crédits peut s’avérer utile.

Le regroupement de crédits consiste en un prêt de substitution. Concrètement, un organisme financier rembourse d’un coup vos créanciers et met en place un seul et unique prêt de remplacement.

Vous n’avez plus qu’une mensualité à payer chaque mois, ce qui facilite la gestion de vos finances, et celle-ci peut être baissée jusqu’à -60 % par rapport aux cumuls des anciennes*, en allongeant la durée du prêt de substitution.

Cette démarche vous permet

  • d’écraser votre taux d’endettement,
  • d’augmenter votre reste-à-vivre,
  • et ainsi d’être éligible au crédit immobilier, avec ou sans travaux inclus, que vous souhaitez souscrire.

En outre, il vous est possible de solliciter une trésorerie complémentaire. Son montant est intégré au regroupement de crédits et son remboursement inclus dans la mensualité unique. Avec celle-ci, vous pourrez financer les travaux prévus.

 

Pour en savoir plus, faites une simulation en ligne. Elle est gratuite et sans engagement. Vous pourrez ainsi comparer les offres de prêts des différents partenaires de Devissima et choisir la formule la mieux adaptée à votre situation.