Comparez et obtenez votre crédit au meilleur taux

Où faire un crédit auto au meilleur taux ?

24/07/2018

Le crédit auto permet de financer l’achat d’un véhicule, qu’il s’agisse d’une voiture, d’un vélo électrique, d’un mobil home, d’un monospace, d’une moto, d’un scooter, etc. Il peut aussi bien s’agir d’un modèle neuf ou d’occasion, et fonctionnant au diesel ou à l’essence.  Pour trouver le meilleur financement possible il est nécessaire de bien se renseigner et de faire le tour des différents organismes de crédits, établissements financiers et banques. Les simulations en ligne sont gratuites et permettent un gain de temps considérable. De nombreux partenaires dans ce projet existent sur le marché, selon les besoins et les capacités de remboursement de chacun. Les offres et les solutions sont infinies, il faudra bien comparer les taux et les mensualités avant de se décider.

Le prêt auto, définition et différence avec les autres types de crédits

Parfois, ni puiser dans les réserves, ni débourser la somme nécessaire pour l’acquisition d’un véhicule n’est possible pour un ménage. C’est pourquoi les foyers sont si nombreux à contracter un crédit pour acquérir le véhicule de leur rêve, qui représente un budget non négligeable. Se présentant souvent sous la forme d’un crédit affecté, il est uniquement destiné à l’acquisition du véhicule choisi par l’emprunteur et ne peut en aucun cas servir à un autre achat, qu’il s’agisse d’un bien de consommation ou d’un service.

Les spécificités de ce type de crédit sont qu’il ne peut pas dépasser la somme de 75.000 euros et qu’il doit être contracté pour 3 mois de remboursement au minimum. La législation en vigueur prévoit un délai de rétraction de 14 jours après l’acceptation de l’offre de crédit auto affecté. La plupart des banques et des organismes de crédit, mais également les concessionnaires et vendeurs de voitures le proposent systématiquement.

L’achat du véhicule et le crédit auto étant liés, lorsque l’un ou l’autre s’annule, le second s’annule automatiquement. Cela signifie que si la vente n’a finalement pas lieu et que la voiture n’est pas livrée, le crédit souscrit s’annule. Idem si le futur acquéreur n’arrive finalement pas à obtenir un crédit alors qu’il a déjà signé le bon de commande du véhicule, le contrat devient nul et non avenu. La troisième spécificité de ce type de crédit est que le remboursement du crédit ne peut commencer que lorsque la voiture a bien été livrée à l’emprunteur. Il existe des conditions particulières mentionnées dans le contrat qui peuvent suspendre le remboursement des mensualités (par exemple en cas de défaut ou de dysfonctionnement). Le crédit affecté est finalement très encadré et sécurisé pour l’acheteur, il est assorti de nombreuses garanties, malgré les contraintes qu’il peut présenter au premier abord.

Au moment de l’établissement du bon de commande, il est important d’y mentionner le type de crédit choisi pour l’achat du véhicule. En cas de changement d’avis sur la vente, une lettre recommandée avec accusé de réception permettra de ne pas donner suite à la démarche de demande de crédit.

L’autre type de crédit existant pour l’acquisition d’une voiture est le prêt personnel, qui entre également dans la catégorie des crédits à la consommation. Il est appelé communément le prêt personnel auto. Différent du crédit affecté dans le sens où il ne nécessite aucun justificatif pour son obtention, il bénéficie du même montant (75.000 euros maximum) et du même temps de remboursement minimum (3 mois) et de rétraction (14 jours). La somme d’argent obtenue dans le cadre du prêt personnel peut être utilisée également pour un autre achat que le véhicule. Par contre, en cas d’annulation de la vente, l’emprunt ne sera pas interdépendant, c'est-à-dire qu’il faudra le rembourser quoiqu’il advienne. Cela signifie que la dette est contractée même si l’achat n’a finalement pas été obtenu.

Les conditions et les taux du prêt personnel auto sont souvent moins avantageux que pour un crédit auto affecté. La raison est que les banques et établissements prêteurs sont en règle générale plus rassurés lorsque la destination de l’argent est connue à l’avance.

Les éléments importants du crédit auto

Pour bien choisir son crédit auto et éventuellement mettre en concurrence les différentes offres présentes sur le marché, il faudra prendre en compte différents éléments :

  • L’apport personnel, qui est une somme versée lors de la souscription au crédit. Il permet de réduire le montant du crédit, ce qui aura une conséquence sur son coût global, puisque le montant emprunté sera aussi réduit.
  • Le TAEG, qui indique le coût total du crédit. Il inclut tous les frais liés au crédit, qu’ils s’agissent du taux d’intérêt, des frais de dossier, frais annexes et de la souscription à une assurance emprunteur. Le comparer au moment du choix de l’offre de crédit est primordial dans la décision finale. Il est exprimé en pourcentage du capital emprunté.
  • Le taux nominal, qui est en fait le calcul du taux d’intérêt qui fixe les intérêts annuels. Il est donc inférieur au TAEG, puisqu’il n’indique pas tous les frais. Attention à ne pas se faire avoir par une offre alléchante affichée plus bas que le TAEG, il ne devra pas servir de comparatif.
  • La durée de remboursement du crédit, qui va déterminer le montant des mensualités est généralement exprimée en mois. Plus elle sera élevée, plus le crédit coûtera cher. Des mensualités plus lourdes réduiront la période de remboursement, encore faut-il que le budget du ménage puisse les supporter. Il faudra veiller à bien calculer la capacité de remboursement de l’emprunteur, en fonction des ressources et du reste à vivre.
  • Le montant des mensualités, qui doit être adapté à la situation du foyer et au taux d’endettement.
  • L’assurance emprunteur, non obligatoire pour le crédit auto mais qui représente une protection utile dans certains cas, surtout d’aléa de la vie. Elle protège en cas d’incapacité de remboursement et prend en charge le paiement des mensualités en cas de problème. Elle peut être souscrite auprès de n’importe quel organisme de crédit.

Trouver le meilleur taux et réduire le coût du crédit auto

La façon la plus efficace de trouver la meilleure offre de crédit est de faire jouer la concurrence au maximum. Selon le profil de l’emprunteur et sa situation, les solutions sont diverses et les organismes de financement vont proposer des solutions plus ou moins avantageuses. Mettre les offres en comparaison permet d’avoir une idée précise de toutes les alternatives possibles. A la finalité cela donne à l’emprunteur un réel outil de négociation, puisqu’il pourra discuter au gré des offres obtenues en les présentant aux différents organismes. Un conseil qui porte ses fruits est de savoir patienter. En effet, il n’est pas rare de voir une proposition baisser au niveau du TAEG après quelques mois.

Le taux d’intérêt est un élément primordial du crédit, et il peut varier de manière conséquente d’un profil à l’autre. Le TAEG, qu’il soit pour un contrat d’achat de véhicule neuf ou d’occasion varie actuellement entre 1% pour le plus bas et 4,40% pour le plus haut. Il varie également selon la durée de remboursement et du montant du prêt.

Il est également important de bien prendre son temps et ne pas se précipiter pour bien comparer les différentes offres. Il n’est nullement obligatoire d’accepter l’offre de crédit faite par le concessionnaire au moment de la signature du bon de commande. Les taux proposés sont parfois plus élevés que ceux des banques traditionnelles pour ce type de crédit.