REGROUPEMENT DE CRÉDITS

Réduisez vos mensualités jusqu'à -60%*

Crédit voiture électrique : le prêt auto plus propre

16/04/2021

Soucieux de l’environnement, mais aussi de votre budget, vous envisagez d’acheter une voiture électrique. C’est probablement le bon moment !

Si ces véhicules ne séduisent pas encore tous les automobilistes, dont certains restent inquiets quant à leur autonomie, les offres de recharge, ou l’investissement à l’achat, l’Etat a multiplié les efforts pour lever ces différents blocages.

Une baisse du poste « carburant » dans le budget de votre ménage, le nombre croissant de bornes sur le territoire, et les aides permettant de baisser le coût d’achat d’une voiture 100 % électrique ou hybride, sont autant d’arguments pour sauter le pas.

Pour autant, tout le monde n’est pas en mesure d’acquérir ce type de véhicule comptant. Vous pouvez alors souscrire un crédit auto.

 

Devissima, comparateur de crédits, vous présente les avantages et inconvénients de cet achat, le fonctionnement du prêt auto, les points à comparer pour obtenir la meilleure offre de prêt, ainsi qu’une solution alternative si vous avez déjà plusieurs crédits à rembourser.

 

 

Pourquoi acheter une voiture électrique ? Avantages et inconvénients

Qu’est-ce qui se cache sous le terme « voiture électrique » ? En effet, ce concept s’applique à trois types de véhicules qui diffèrent pourtant dans leurs fonctionnements, leurs autonomies et leurs coûts respectifs.

  1. La voiture hybride rechargeable.
    L’autonomie électrique d’un véhicule hybride est d’environ 50km.
    Son prix d’achat démarre à 30 000 €, alors que son coût en énergie est de 4,32 € pour 100km (base de calcul de 3litres /100km en cycle mixte pour un carburant à 1,44 € le litre).

  2. La voiture électrique à prolongateur d’autonomie.
    Il s’agit du véhicule avec la plus grande autonomie, qui est de 300km. En effet, ses batteries se rechargent aussi bien en roulant, grâce à un bloc alternateur thermique, qu’à l’arrêt, branchée sur secteur.

Il est possible de l’acquérir pour un budget à partir de 42 000 €, avec un coût de 1,47 € à 2,10 €/100km.

  1. La voiture tout électrique.
    Leur autonomie varie de 150 à 300 km, avec une vitesse maximale 140 km/h.
    Il est possible d’en acquérir une à partir de 23 700 €.
    Entièrement électrique, elle ne se recharge que sur secteur.
    Dans le cas de la Renault Zoé, l’exemple type, la batterie n’est pas fournie. Pourquoi ? Parce qu’il est possible de choisir entre sa location et son achat. Son achat coûte 6 000 €, mais facilite ensuite la revente et vous n’avez pas de frais supplémentaire. Sa location quant à elle permet de baisser le coût de l’investissement initial. Il faudra ensuite débourser mensuellement 69 € à 119 € par mois, mais vous bénéficiez d’un service d’assistance en cas de panne.
    Dans les deux cas, la durée de vie est illimitée avec des performances garanties sur le long terme.
    Ce système associé à la Renault Zoé n’est pas systématique et tend même à disparaître.

*Source des informations : infographie par Cetelem

 

Le principal inconvénient de l’acquisition d’un véhicule électrique tient à son coût à l’achat. L’autonomie limitée et les possibilités de rechargements sont des inconvénients qui provoquent encore certaines réticences chez les automobilistes, mais tendent à s’effacer face aux nombreux avantages.

  • Un véhicule performant, plus silencieux et plus écologique qui permet de diminuer son impact sur l’environnement, avec zéro émission de carbone au roulage (en cycle électrique).

 

  • Un marché qui n’a de cesse de se développer.
    Aujourd’hui, on trouve tous les types de voitures (citadines, berlines, 4x4 ou cabriolets), avec une esthétique et un confort de conduite et d’assise toujours améliorés.
    Le réseau de borne est également plus développé (l’installation de 7 millions de bornes de recharge sur le territoire français est prévue d’ici 2030).

 

  • Si le prix à l’achat est plus important qu’un modèle thermique équivalent, le budget « carburant » est quant à lui bien moindre (la moitié voire le tiers du prix d’une consommation normale moyenne d’énergie fossile).

 

  • Il est possible de combiner un prêt auto électrique avec des aides gouvernementales: CITE (crédit d’impôt de 30 % pour l’installation d’une borne de recharge à votre domicile), prime à la conversion (de 1000 à 2500 € dans la limite de 27 % du prix d’achat), bonus écologique (6000 € maximum, dans la limite de 27 % du prix d’achat). Ces primes permettent de diminuer le montant que vous devrez débourser, sur fonds propres ou à l’aide d’un crédit.

 

 

Le prêt auto pour une voiture électrique

Le prêt auto est un financement dédié à votre projet d’achat d’une voiture, électrique ou non, et personnalisable en fonction de vos capacités de remboursement.

Celui-ci consiste en un crédit à la consommation prenant la forme d’un prêt personnel amortissable à taux fixe. Les fonds sont donc directement versés sur votre compte et vous remboursez un montant fixe, comprenant une part du capital et des intérêts, mensuellement.

Le montant empruntable maximum est de 75 000 €.

Comme pour tout crédit à la consommation, vous bénéficiez d’un délai de rétractation de 14 jours prenant cours à la signature du contrat de prêt.

La durée de votre crédit dépendra des mensualités que vous êtes en mesure de rembourser chaque mois, avec un maximum de 10 à 12 ans.

Aucun apport personnel n’est exigé, car vous avez droit à des aides qui diminueront la somme à emprunter.

 

 

Comment obtenir la meilleure offre de crédit auto ?

Pour obtenir le meilleur crédit auto pour l’achat de votre électrique, il faut comparer les offres de différents organismes prêteurs (banques ou organismes de crédit).

Pour faciliter cette démarche qui peut s’avérer chronophage, le plus simple est de recourir à un comparateur de crédits en ligne. Vous pourrez ainsi visualiser d’un coup les informations suivantes et choisir le crédit le mieux adapté à votre projet et votre situation :

  • Le montant emprunté
  • La durée du crédit
  • Le TAEG (taux annuel effectif global) qui comprend tous les frais et assurances obligatoires du crédit
  • Les mensualités (conditionnées par les trois éléments précédents)
  • Le coût global du crédit (frais divers et intérêts compris).

 

Pour obtenir une comparaison des offres de nos partenaires, faites la simulation de prêt auto en ligne. Elle est gratuite et sans engagement.

 

 

Financer sa voiture électrique avec un rachat de crédits

Vous avez déjà deux crédits, ou plus, en cours de remboursement ? A cause de cela, votre demande de prêt auto a été refusée. Il existe encore une solution alternative pour ne pas renoncer à votre projet : le regroupement de crédits.

Cette opération financière consiste à rassembler vos différentes créances en un seul prêt de substitution. En fonction de vos revenus, la durée de celui-ci va être modulée afin de vous assurer que la nouvelle mensualité unique de remboursement est parfaitement adaptée à votre situation.

Cette nouvelle mensualité peut ainsi être baissée jusqu’à -60 %* par rapport au cumul des anciennes.

Votre budget est ainsi simplifié dans sa gestion et vous retrouvez un reste-à-vivre mensuel plus important. Votre taux d’endettement a également été diminué avec la mensualité.

Pour financer votre projet, vous pouvez également solliciter une trésorerie complémentaire. Son montant est directement intégré au rachat de crédits et son remboursement inclus dans la nouvelle mensualité unique.

 

Pour être recontacté par l’un de nos partenaires avec une réponse de principe sous 24h**, faites la simulation de regroupement de crédits en ligne. Elle est gratuite et sans engagement. Leurs experts seront à même de vous conseiller et vous accompagner dans votre projet.