REGROUPEMENT DE CRÉDITS

Réduisez vos mensualités jusqu'à -60%*

Crédit pour retraité : comment obtenir un prêt au meilleur taux ?

06/08/2020

Sommaire :

  1. Les retraités sont de bons consommateurs

  2. Les diverses possibilités de crédits pour les retraités

  3. Le crédit immobilier pour retraités

  4. Le rachat de crédits pour retraités

 

Quel est l’âge limite pour faire un emprunt ? C’est une question que se posent de nombreux seniors, surtout lorsqu’ils sont déjà proches de prendre leur retraite et de quitter la vie active. Contrairement aux idées reçues, la période de la retraite est un moment synonyme de projets personnels et familiaux, où l’on songe à voyager, profiter, gâter ses enfants et petits-enfants, rénover sa maison, etc.  Pour réaliser toutes ces envies, il faut un budget et quitter la vie active signifie dans la plupart des cas une baisse de revenus. Est-il alors encore possible d’emprunter, jusqu’à quel âge, et surtout sous quelles conditions ? Et qu’en est-il de l’assurance emprunteur à un âge avancé ? Les réponses à toutes vos questions sont dans l’article qui suit.

 

Les retraités sont de bons consommateurs

D’après l’édition 2020 de l’ouvrage « Les retraités et les retraites » qui comporte les dernières données sur les retraites en France, le nombre de retraités pour l’année 2018 était de 16,4 millions. Ce chiffre représente une hausse 218.000 personnes par rapport à celui de l’année 2017, pour les personnes retraitées percevant une pension de droit direct. Le montant moyen de la pension de retraite s’élève à 1.504 euros tous régimes confondus, pour un âge moyen de départ de 62 ans et 1 mois. La faible revalorisation des pensions, inférieure à l’inflation a fait que la pension moyenne a diminué de 1,1% par rapport à 2017.

D’ici à 2030, les personnes âgées de 60 ans et plus seront plus de 20 millions en France. Responsable de ce vieillissement démographique, l’espérance de vie ne cesse de grimper grâce notamment à une meilleure hygiène de vie, aux campagnes de prévention des risques notamment dans le cadre du travail, aux différentes évolutions technologiques de détection des maladies etc. La baisse des revenus des retraités varie entre 15 et 40%. Cela ne signifie pas pour autant que les retraités ne consomment pas, bien au contraire, ils ont tendance à dépenser plus. On parle d’ailleurs de silver économie, c’est-à-dire l’économie des seniors qui rassemblent tous les prestataires de services et de produits destinés aux personnes âgées. Tous les domaines d’activité sont concernés, que ce soit la santé, le transport, la sécurité, l’habitat, puisque les retraités sont des voyageurs, mais aussi des investisseurs locatifs et qui profitent des loisirs, etc.

 

Les diverses possibilités de crédits pour les retraités

Le premier crédit disponible pour les retraités est le crédit d’impôt. Pourtant la condition pour l’obtenir c’est de ne pas être imposable. Le crédit d’impôt pour retraités concerne tous les services à domicile qui peuvent être le ménage, le jardinage, le bricolage, la préparation des repas, l’assistance, etc. Son montant s’élève à 50% des sommes engagées pour profiter de cette panoplie de services. Le crédit d’impôt est plafonné à 12.000 euros pour une personne seule et 20.000 euros pour un couple.

Même si les revenus des retraités ont subi une baisse parfois importante, de nombreuses solutions de crédit existent et sont à leur disposition. Leur profil étant considéré comme stable par les banques et les établissements de crédit, ces derniers leur accordent facilement un crédit à la consommation, que ce soit pour financer une croisière, faire des travaux, acheter un véhicule, financer les études de leurs petits-enfants, etc. Le retraité est un profil d’emprunteur stable car sa pension de retraite est régulière sans risque de perte emploi, mais aussi parce que la plupart des seniors sont déjà propriétaires de leur résidence principale ce qui signifie qu’ils ont un taux d’endettement très bas en général.

Les seniors peuvent donc obtenir des crédits avec des taux et des conditions très intéressantes, avec en plus une assurance facultative lorsqu’il s’agit d’un crédit à la consommation. Cependant si le prêt souscrit est un crédit immobilier, l’emprunteur devra remplir un questionnaire de santé et souscrire à une assurance décès - invalidité. Le retraité pourra opter pour une mensualité légère, adaptée à ses revenus, afin de ne pas amputer sur son pouvoir d’achat. S’il est propriétaire, il pourra se servir de son bien immobilier pour le mettre en garantie grâce à une hypothèque. A noter que le prêt personnel non affecté permet de ne pas justifier de la somme empruntée et de l’utiliser librement.

 

Le crédit immobilier pour retraités

Souscrire à un crédit immobilier est possible en théorie à tout âge, mais sous certaines conditions. Statistiquement, les plus de 50 ans sont aujourd’hui 17% à souscrire un prêt immobilier à cet âge relativement proche de la retraite. Pour les plus de 60 ans ils ne sont que 4% à faire ce choix. Les établissements financiers sont plus frileux avec cette catégorie d’emprunteurs, car ils présentent un risque plus élevé. Cependant les retraités sont bien accueillis car ils n’ont plus d’enfants à charge, disposent de revenus stables, et en général d’un patrimoine. Il existe même des offres qui anticipent le passage à la retraite des emprunteurs âgés, avec une prise en compte de la baisse des revenus. Concrètement, ces prêts ne prennent en compte que 70% des revenus pour pouvoir proposer une mensualité adéquate, ou alors le montant des mensualités est automatiquement réduit (de 30 à 90%), au moment de la retraite et avec la baisse de revenus.

Les retraités ont également la possibilité d’obtenir un crédit immobilier sans apport, car celui-ci peut avoir été aspiré à un moment donné de la vie, par un autre projet personnel, une aide aux enfants ou autre. En respectant les normes d’endettement et l’âge de fin de prêt, les seniors peuvent donc emprunter avec ou sans apport, en s’aidant pour cela à bien faire jouer la concurrence pour obtenir la meilleure offre. Si le retraité dispose de revenus importants, il peut même emprunter à 60 ou 70 ans. Il faudra alors cependant veiller à l’assurance emprunteur qui peut couter très cher à cet âge avancé. Etant donné que celui-ci est synonyme de plus de fragilité de santé, avec des pathologies qui peuvent apparaitre, en cas de décès c’est l’assurance qui se chargera de payer les mensualités restantes d’où le cout élevé de celle-ci. La délégation d’assurance permet aux retraités de souscrire un contrat sénior qui est spécifique à cette tranche d’âge car sa couverture peut aller jusqu’à 80 ans, voire 90 ans.

 

Le rachat de crédits pour retraités

Le rachat de crédits ou regroupement de prêts est une opération bancaire qui permet de réunir plusieurs crédits en cours de remboursement, avec en plus une trésorerie supplémentaire si souhaitée. L’objectif est de ne rembourser qu’un crédit unique, en modulant le montant de la mensualité pour l’adapter à la situation et aux revenus de l’emprunteur. C’est également une opportunité pour renégocier les conditions du contrat d’emprunt, afin qu’elles soient plus favorables. Pour faire baisser le montant de la mensualité il faut augmenter la durée de remboursement, ce qui a un impact sur le cout total du crédit. Ce processus est particulièrement intéressant pour le retraité qui peut d’un côté réajuster sa charge de remboursement de crédit mensuelle et en même temps financer un nouveau projet. Il sera ainsi également en mesure de pallier la baisse de ses revenus. Le rachat de crédits peut englober les prêts immobiliers en cours et toutes les catégories de crédits à la consommation.