Comparez et obtenez votre crédit au meilleur taux

Crédit immobilier avec 2000 euros par mois : comment faire ?

20/09/2018

Obtenir un crédit immobilier auprès d’une banque n’est pas toujours une mince affaire. Les banques possèdent chacune leurs propres critères d’octroi, qui sont plus ou moins souples selon le profil de l’emprunteur et sa situation. Leur but est de s’assurer que le futur emprunteur dispose d’une capacité de remboursement suffisante pour assumer ses mensualités. Lorsque les revenus du foyer ne dépassent pas les 2.000 euros, il existe bien entendu une possibilité de souscrire à un crédit pour acquérir un bien. Les comparateurs et les simulations de prêt présents sur internet pourront dans un premier temps être d’une grande utilité pour connaître les différentes offres proposées par le marché du crédit.

1
Quel montant est-il possible d’emprunter ?

Quel montant est-il possible d’emprunter ?

Un revenu de 2.000 euros par mois, même si cela parait faible, permet tout de même d’emprunter une certaine somme d’argent. Qu’il s’agisse d’un premier achat d’un bien immobilier, d’un gros projet de rénovation ou encore d’un investissement immobilier, le calcul du montant qu’il est possible d’emprunter est nécessaire pour bien préparer son projet. De manière générale dans le cas de figure où les ressources sont de 2.000 euros par mois, le taux d’endettement étant fixé à 33 % (taux maximum admis par les banques dans le cadre d'un emprunt) le montant maximal de la mensualité de remboursement ne pourra pas dépasser 660 euros. La simulation permettra grâce cette information primordiale de se baser sur plusieurs durées d’emprunt pour connaitre d’un côté le montant qu’il est possible d’emprunter, de l’autre  le montant des mensualités.

En plus de ce critère de ressources, avant d’accorder un prêt immobilier, la banque va considérer d’autres éléments dans le dossier de l’emprunteur, comme par exemple la capacité de gestion d’un budget. C’est pourquoi la banque portera également un œil attentif sur les comptes bancaires, pour vérifier les éventuels incidents de paiements et découverts bancaires. Ce que l’organisme bancaire va également prendre en considération est le reste à vivre du foyer, c'est-à-dire, l’enveloppe budgétaire dont il dispose pour faire face à ses dépenses et besoins quotidiens. La situation professionnelle de l’emprunteur est également étudiée avec soin, le critère le plus important étant qu’elle soit stable. En fonction de ces différents paramètres, la banque décidera du taux d’endettement qu’elle accepte dans le cadre de la demande de prêt immobilier, selon la capacité de remboursement du demandeur.

Le montant du crédit octroyé va dépendre aussi de la situation familiale, c’est -à dire l’existence d’un co-emprunteur et le nombre d’enfants à charge. A titre d’exemple, pour un taux d’endettement de 33% avec un revenu de 2.000 euros et une durée de prêt de 20 ans, un emprunteur célibataire ou en couple pourra prétendre à une somme prêtée de 120.000 euros en moyenne. Par contre pour le couple avec un enfant ce montant passe à 110.000 euros, puis 100.000 euros lorsqu’il y a deux enfants composant le foyer. On peut donc constater que  le salaire net de 2.000 euros n’est pas un élément suffisant pour déterminer la capacité d’emprunt maximal du demandeur. Car selon qu’il soit seul avec un apport personnel important et un contrat de travail en CDI (contrat à durée indéterminée), ou au contraire en couple avec deux enfants, sans apport et une situation professionnelle peu stable, les données vont considérablement changer.

Il existe de nombreuses offres de crédit immobilier et elles diffèrent d’un établissement financier à un autre, d’où l’intérêt de faire plusieurs simulations. Elles permettront de déterminer les offres les plus adaptées à son profil d’emprunteur et d’obtenir une première étude de sa capacité d’emprunt. Bien entendu seule une analyse détaillée permettra de définir en détail un résultat définitif.

2
Présenter sa demande de prêt immobilier

Présenter sa demande de prêt immobilier

Lorsque le revenu est de 2.000 euros, il peut être considéré comme peu confortable par les banques, c’est pourquoi il faudra soigneusement se préparer pour les convaincre. Le dossier est primordial, plus il sera bien présenté, complet et soigneusement rédigé en apportant toutes les informations nécessaires, plus il prouvera le sérieux du demandeur. Il devra exposer très clairement la capacité de remboursement du futur emprunteur. Le deuxième élément très important est le montant de l’emprunt demandé, plus il sera limité, plus il attestera d’une bonne gestion des finances personnelles et du souhait de ne pas faire de dépense inutile. Il faut savoir que les banques octroient plus facilement des crédits d’un petit montant, qui sont par ailleurs accordés avec un taux d’intérêt plus intéressant.

La situation professionnelle est étudiée avec soin par les banques et établissements financiers. Si dans le foyer l’un des conjoints dispose par exemple d’un CDI, il ne faut pas hésiter à présenter cet élément dans le dossier. Disposer d’une épargne est également un atout car cela montrera à la banque la bonne gestion des finances personnelles, tout comme une réserve d’argent dans laquelle puiser en cas de besoin.

Pour les crédits immobiliers à petit revenu, il existe des dispositifs mis en place par l’Etat qui permettent l’accès à la propriété. Parmi le plus répandu, on peut citer le prêt à taux zéro (PTZ) qui est un prêt conventionné. Il permet de financer son projet à hauteur de 40.000 euros sans frais ni intérêt.

Réussir sa demande de prêt, c’est faire pencher la balance en sa faveur et pour cela on peut aussi se faire aider par un courtier. Ses conseils reposant sur une expertise accrue permettront de gagner du temps en s’adressant aux banques les plus compétentes et compétitives.

Une fois le montant de l’emprunt connu avec un revenu de 2.000 euros, l’emprunteur peut démarrer ses démarches. Pour constituer son dossier, il devra principalement fournir les documents suivants :

  • justificatifs de salaire
  • relevés de compte bancaire des trois derniers mois
  • avis d’imposition
  • pièce d’identité de l’emprunteur eu du co-emprunteur le cas échéant
  • pensions liées au divorce
  • revenus fonciers
  • allocations familiales et/ou de logement
  • un relevé d’identité bancaire

Le marché de l’immobilier a connu une hausse des prix ces dernières années, mais celle-ci reste assez légère et est compensée par des taux d’intérêt toujours historiquement bas.

Le crédit immobilier avec un salaire de 2.000 euros est donc accessible puisque le foyer dispose d’un salaire, ce qui est l’élément primordial car sans salaire il reste inaccessible. Les retraités ou les veufs rentrent également dans la catégorie des personnes pouvant bénéficier d’un emprunt immobilier.

Il existe des pistes intéressantes hors des entiers battus pour accéder à la propriété avec des ressources mensuelles de 2.000 euros, comme par exemple l’investissement locatif. Par exemple acheter dans une ville où les biens sont plus accessibles permettra de mettre le bien en location pour l’autofinancer, d’où l’intérêt de l’acheter jeune dans la mesure du possible. Une fois le bien revendu, un nouvel achat pourra être envisagé. Et pourquoi ne pas guetter les ventes aux enchères immobilières, les annonces consultables en ligne sont souvent attrayantes. Enfin, pourquoi ne pas songer à réhabiliter un local commercial en habitation ? Même si les démarches administratives sont nombreuses (règlement sanitaire départemental, normes, etc.) de belles affaires peuvent être réalisées.