REGROUPEMENT DE CRÉDITS

Réduisez vos mensualités jusqu'à -60%*

Comparer les comparateurs ? Une idée pas si étrange

27/07/2020

Sommaire

1. Un comparateur en ligne : comment ça marche ?

2. Les comparateurs de crédits en ligne

3. Les comparateurs de rachat de crédit en ligne

 

Ce mois-ci encore le budget est tendu… Vous regardez votre compte en banque et il se rapproche trop vite du zéro alors qu’il reste encore deux semaines à tenir avant la prochaine paye.
C’est aujourd’hui le quotidien de très nombreux ménages. Heureusement, le web est une mine d’or pour trouver des astuces qui vous aideront à tenir jusqu’à la fin du mois, à alléger les charges les mois suivants, ou à sortir du rouge. Parmi celles-ci, les comparateurs de crédits et de rachat de crédits en ligne vous aident à choisir l'offre la mieux adaptée à votre situation. Vu leur nombre, il peut même être pertinent de comparer les comparateurs. Pourquoi ? Comment ? On vous explique tout.

 

Un comparateur en ligne : comment ça marche ?

Pour l’énergie, les assurances, et les différents types de crédits, il existe des comparateurs accessibles gratuitement en ligne. Savoir comment ils fonctionnent vous aidera à choisir le meilleur comparateur pour ensuite choisir la meilleure offre.

La fin des idées reçues. Ces comparateurs-là ne vont pas scanner toutes les pages du web pour vous présenter toutes les options possibles de façon exhaustive, et encore moins les pages que vous auriez précédemment consultées pour modifier les tarifs.

Ils fonctionnent sur base de partenariats sérieux mis en place avec des organismes choisis, dont les offres seront référencées.

Pour cette raison, il est également intéressant de bien choisir son comparateur de crédits ou de rachat de crédits.

Les comparateurs de crédits en ligne

Premier cas de figure. Vous n’avez pas encore de crédit en cours ou uniquement un prêt immobilier, et vous souhaitez contracter un crédit à la consommation, vous allez alors pouvoir recourir à des comparateurs de crédits en ligne, comme Devissima, Compare-credit.fr ou Moneybanker.fr.


A quoi devrez-vous être attentif ?

1. La qualité du site web

Il peut sembler évident de le dire, mais la qualité du site web compte. Si vous tombez, quelle que soit la raison de cet aiguillage, sur un site contenant des erreurs, et vraiment particulièrement peu ergonomique, vous serez en droit de vous méfier. Parmi les sites fiables, il en existe aussi de mieux optimisés que d’autres qui vous guident dans les renseignements que vous allez devoir fournir pour le calcul de l’offre la plus intéressante.

Pour un crédit à la consommation, le site doit pouvoir vous présenter directement et visuellement une série d’offres. A ce stade, elles sont assez généralistes, avec des fourchettes pour les taux, par exemple, ou les taux communément appliqués par les partenaires. Toutefois, elles seront affinées dès que l’organisme prêteur choisi aura pris contact avec vous.

2. Les partenaires financiers apparaissent clairement

Depuis 2016, les comparateurs de crédits sont tenus de présenter sur leur site les organismes financiers avec lesquels ils ont établi leurs partenariats. Ils doivent également présenter de façon très claire les critères de classement des offres.

Les comparateurs les plus connus ne sont pas toujours les meilleurs élèves… il est donc important de regarder plus loin que le premier résultat affiché dans votre moteur de recherche.

3. Le taux présenté

Autre obligation légale, le taux qui vous est présenté à la sortie des résultats doit être le « taux annuel effectif global » (TAEG). Lui seul permet une comparaison claire et explicite de ce que vous coûtera concrètement votre prêt, car il comprend :

  • le taux nominal (pour calculer les intérêts),
  • les frais de dossier,
  • les frais payés ou dus aux intermédiaires,
  • les coûts des assurances et garanties,
  • s’il y a lieu, les frais d’ouverture et de tenue de compte, ou toute autre opération liée aux opérations de paiement,

Il s’agit donc d’une information essentielle pour que votre démarche soit efficace et que vous n’ayez pas de surprise.

4. La nature exacte du prêt : prêt affecté auto, prêt personnel, crédit renouvelable …

Le résultat doit être explicite quant au type de prêt que vous allez contracter, même si le montant et les coûts s’avèrent équivalents d’un cas à l’autre. En effet, certains détails, comme la durée du délai de rétractation par exemple, peuvent varier. 

5. La durée du prêt

Il vous est demandé de choisir vous-mêmes la durée du crédit, qui sera présentée en mensualités, mais certaines suggestions pourront vous être faites. Elles sont fondées sur la moyenne des crédits déjà contractés via ce comparateur. Bien entendu, choisissez avant tout la formule la mieux adaptée à votre situation (durée plus longue avec mensualités plus faibles, mais coût total plus élevé, ou durée plus courte, coût total plus faible, mais mensualités plus élevées).

6. Le coût total de l’emprunt

Comme nous venons de l’expliquer, le TAEG ainsi que la durée que vous aurez choisie pour votre prêt ont un impact sur le coût total de celui-ci. Il est donc également intéressant de comparer le montant final des différentes propositions pour bien évaluer les frais qu’engendrent pour vous ces différents crédits.

7. Le nombre de mensualités et le montant de celles-ci

Le montant de vos mensualités dépendra de deux choses : la durée de votre prêt et donc le nombre de mensualités, ainsi que le taux annuel effectif global (TAEG).

 

La protection de l’emprunteur

Depuis 2010, dans une démarche constante de protection des consommateurs, les organismes de financement sont tenus de vérifier la solvabilité de l’emprunteur.

Notre conseil. Vérifiez votre capacité à rembourser votre crédit. On considère généralement qu’un taux d’endettement est bon s’il se situe sous la barre des 33%.

  • D’un côté, additionnez toutes vos charges fixes (crédits en cours, loyer, pensions que vous versez).
  • D’un autre, additionnez tous vos revenus (salaires, pensions reçues, aides de la Caf…).
  • Enfin, divisez le montant total des charges, par le montant total des revenus, puis multipliez par 100.

 

Si votre taux se situe plutôt entre 33% et 55%, mais que vous souhaitez néanmoins contracter un crédit à la consommation, pensez au rachat de crédit.

 

Les délais de réflexion et de rétractation

Lorsque vous contractez un crédit, vous bénéficiez de deux délais. Ceux-ci garantissent à chaque partie (tant à l’organisme prêteur qu'à l’emprunteur) que tous les aspects du prêt ont bien été réfléchis et mesurés, toujours dans une démarche de sécurisation et réassurance.

Lorsque vous recevez l’offre de prêt de l’organisme que vous avez choisi grâce à votre comparateur, celle-ci reste valable environ un mois, afin que vous puissiez vous pencher sur les conditions générales, et donner votre réponse. Toutefois, ici, rien ne vous oblige à attendre la fin de ce délai pour signer l’offre. En revanche, une fois ce délai passé, l’organisme prêteur n’est plus tenu de maintenir les mêmes conditions du crédit (taux, montant des mensualités…)

Dans le cas d’un crédit à la consommation d’une durée d’au moins 3 mois, le délai de rétractation est fixé par la loi à 14 jours (jours calendaires) après la signature du contrat, qui peut être abaissé à 3 jours minimum en cas de crédit affecté. Cela veut dire que les fonds ne peuvent être mis à votre disposition avant la fin de ce délai, mais aussi que durant cette période vous pouvez revenir à tout moment sur votre décision. Une fois ce délai expiré, les fonds sont débloqués.

 

Les comparateurs de rachat de crédit en ligne


Second cas de figure.
Vous avez déjà plusieurs crédits en cours, mais souhaitez obtenir une trésorerie supplémentaire pour financer un projet ou vous aider dans une période difficile (rachat de découverts banaires, difficulté à payer des impôts, baisse de salaire…).

Le rachat de crédit peut s’avérer une solution rapide et efficace lorsque vous avez déjà plusieurs crédits dont la somme des mensualités affecte la sécurité de votre budget. Il permet notamment de baisser (jusqu’à -60%) vos mensualités*, moyennant un étalement dans le temps de vos crédits. Il ne s’agit néanmoins pas d’une solution miracle.

Il faut donc passer par un organisme de crédit fiable, dont l’expertise et la transparence vous garantissent une solution tout à fait adaptée à votre situation. A nouveau, pour le rachat de crédit comme pour un premier crédit à la consommation, un comparateur de crédit en ligne vous aidera dans votre réflexion.

Dans le cas présent, votre situation devra être étudiée pour vous proposer une solution sur-mesure tenant compte de votre situation financière, ainsi que de vos projets, dans leur globalité.

Devissima compare pour vous les offres des organismes spécialisés dans le rachat de crédits et leaders du marché français, ce qui représente une garantie supplémentaire lorsque vous faites votre choix. La démarche est simple et ne prend que quelques minutes.

 

Etape 1. 
Vous remplissez le questionnaire en ligne.

Etape 2.
Vous êtes recontacté par un organisme de crédit qui vous présente son offre.

Etape 3. 
Vous choisissez l’offre qui vous semble la plus intéressante en fonction de vos besoins.

Etape 4. 
L’organisme que vous avez choisi vous accompagnera dans toutes vos démarches.

 

Notre conseil. Le Code de la Consommation oblige l’organisme prêteur à vérifier la solvabilité de ses emprunteurs avant de signer un contrat. Celui-ci vérifie non seulement la non-inscription de l’emprunteur au FICP (fichier de la Banque de France), mais aussi les différentes pièces du dossier remis par l’emprunteur (bulletins de salaire, état civil, situation professionnelle…). Certaines pièces justificatives vous seront automatiquement demandées a minima par l’organisme prêteur, à vous et, si vous faites une demande en couple, également à votre conjoint(e) :

- copie de votre pièce d’identité
- justificatif de domicile de moins de 3 mois
- trois derniers bulletins de salaire
- trois derniers relevés de compte bancaire
- votre RIB

Prenez les devants, dès le début de votre recherche, préparez et numérisez ces documents pour gagner du temps.

 

Faites une simulation en toute confiance avec Devissima. Elle est gratuite et sans engagement.

Je fais ma simulation gratuite et sans engagement