REGROUPEMENT DE CRÉDITS

Réduisez vos mensualités jusqu'à -60%*

Je déménage : conseils pratiques et astuces budget

22/09/2020

En 2020, la période de confinement a eu une conséquence inattendue : l’explosion des déménagements en France. Si la baisse de 80 % de l’activité des déménageurs sur mars 2020 était prévisible et normale, l’augmentation après le 11 mai de 550 % de la location de véhicules utilitaires servant aux déménagements est elle en revanche une surprise. Vous avez été nombreux à subir les limites et défauts de vos logements, et à avoir envie d’ailleurs ou à revoir vos critères sur le logement idéal. Aujourd’hui, des études montrent que la qualité de l’environnement de vie (exposition à la lumière et espace extérieur) est devenue la priorité des Français dans le choix d’une nouvelle habitation.

Maintenant que vous avez décidé de déménager, il vous faut préparer cet événement, penser à tout et, surtout, il va falloir gérer votre budget au mieux pour que tout se passe bien.

Déménagement : nos conseils pratiques

Se débarrasser du superflu

Le Bon Coin, Vinted, un vide grenier, Emmaüs, les groupes de récup’ sur Facebook… 3 mois avant votre déménagement, commencez à désencombrer votre logement.

S’organiser

Listez toutes les tâches à faire ; faites l’inventaire de vos biens pour vos assurances ; faites un plan de la disposition de vos meubles dans votre nouveau logement. Vous gagnerez en tranquillité d’esprit et éviterez nombre de mauvaises surprises.

Rassembler le matériel

Vous aurez besoin de cartons de tailles diverses, de rouleaux de scotch, de feutres indélébiles de couleurs différentes, d’étiquettes, de divers papiers et plastiques de protection (plastique à bulles, film de protection, papier de bourrage), de gants (pour vous, mais aussi pour vos proches qui viendraient vous aider), de couvertures pour protéger les meubles durant le transport et de sangles.

Faire les cartons

N’attendez pas la dernière semaine pour faire vos cartons au risque d’être pris de court ou de manquer de matériel. Mieux vaut faire quelques cartons tous les soirs dès 3 mois avant le déménagement.
1. Tout ce qui est accessoire : souvenirs à conserver, garde-robe d’une autre saison, livres lus, décoration…
2. Ce qui est utile, mais ne servira très probablement pas : une partie de la vaisselle, le barbecue ou l’appareil à raclette en fonction des saisons, une partie des jeux des enfants…
3. Le dernier jour, il doit vous rester deux cartons et une petite valise à empaqueter pour la vaisselle restante, vos trousses, vos draps et les derniers vêtements. 

Suggestion. Utilisez un code couleur pour pointer les cartons contenant les objets fragiles (vaisselle, déco’) et ceux contenant les objets lourds (livres, outils). Sur chaque carton, sur un côté latéral et en haut, indiquez la pièce de destination et le contenu sommairement.

Démonter les meubles

Dès que vous avez vidé une étagère ou un meuble, démontez-les.
Veillez à rassembler toutes les notices de montage dans un carton qui restera accessible jusqu’au bout du processus. Si vous n’avez plus de notice, prenez des photos.
Suggestion. Démontez votre lit la veille. Ce type de meuble reste très encombrant même démonté. Ainsi vous vous assurez des nuits correctes, à l’exception de la dernière, mais une seule nuit sur un matelas, ne sera pas trop impactante.

Garder ses outils sous la main

Gardez vos outils utiles près de vous du début du démontage à la fin du montage : tourne-vises, pinces, clés, visseuse, marteau, cutter, ciseaux.

Le budget à prévoir pour un déménagement

Un déménagement ne s’improvise pas, même lorsqu’il doit être fait dans l’urgence, quelle qu’en soit la raison. Il a également un coût qui va dépendre

  • du volume de meubles et cartons à déménager,
  • de la distance à parcourir,
  • des particularités de certains objets à déménager (par exemple, pour un piano droit, il faudra faire appel à un professionnel à part qui demandera 120 € en moyenne),
  • et de la commodité d’accès aux logements de départ et d’arrivée.

Si vous faites appel à des déménageurs professionnels, ceux-ci proposent généralement trois types d’offres :

  • tout compris : emballage, chargement, déchargement, installation.
  • intermédiaires : vous préparez le gros de vos cartons, ils emballent les objets délicats et assurent le transport. Prix moyen pour 30 m3, à partir de 1 500 € pour 200km.
  • de base : vous emballez tout, ils assurent le chargement, le transport et le déchargement. Prix moyen, à partir de 1 000 € pour 200 km.

Il sera donc important de comparer les prix des déménageurs en fonction des formules qui vous intéressent.

Bon à savoir. Si vous recourez aux services de déménageurs, ceux-ci ne garantissent que les objets qu’ils auront emballés. En cas de casse ou de détérioration, vous avez 3 jours ouvrables pour le signaler par lettre recommandée avec accusé de réception.

Si vous décidez de déménager vous-même avec l’aide de proches ou de volontaires, il vous faudra néanmoins

  • acquérir le matériel pour l’emballage et le transport de vos bien, pour un budget moyen de 100 €.
  • prévoir le coût du carburant qui dépendra totalement de la distance à parcourir, du type de véhicule, et du nombre de trajets à effectuer.
  • louer un utilitaire, ce qui vous coûtera de 80 € à 250 € pour une journée, en fonction des offres, de son volume et de la distance autorisée à parcourir.
  • éventuellement louer un monte-meuble (150 € à 200 € par demi-journée).
  • ou recourir à un service de garde meuble dans le cas d’un déménagement transitoire.

Pour prévoir un budget suffisant, demandez et comparez les offres et devis de plusieurs entreprises, et listez tout le matériel et les prestations dont vous aurez besoin, afin d’avoir une idée globale de ce que vous coûtera ce déménagement. En France, pour un petit déménagement (logement de 2-3 pièces dans la même ville), le coût moyen s’élève entre 650 € et 1 100 €. Une telle somme peut déjà faire trembler certains budgets, mais heureusement il existe des solutions.

 

Les solutions pour votre budget de déménagement

Comment faire baisser le coût du déménagement ?

La principale solution consistera à faire un maximum soi-même, pour ne pas passer par une société de déménagement.

Pour le matériel, il existe des sites et des groupes facebook de récupération et de dons. Vous pouvez demander à vos connaissances et aux magasins dont vous êtes clients de vous mettre de côté les cartons de leurs livraisons et acheter le matériel de protection en promotion.

Pour un déménagement sur une courte distance, demandez à vos connaissances si quelqu’un peut vous mettre une remorque à disposition.

Si vous devez acheter de l’ameublement supplémentaire, pensez également à la seconde main sur les sites de revente entre particuliers en ligne (vérifiez bien l’état et si le prix est raisonnable). Pour les enfants, il existe même des magasins de seconde main spécialisés dans la puériculture (matériel, vêtements, jeux…).

Les aides pour financer son déménagement

En fonction de votre situation familiale et de vos ressources financières, vous pourrez bénéficier de certaines aides de l’état, de votre entreprise, voire de votre mutuelle.

La prime déménagement de la CAF est réservée aux familles qui déménagent pour accueillir un troisième enfant, ou qui comptent déjà trois enfants à charge ou plus, et dont le dernier a moins de 2 ans.

L’aide au déménagement de Pôle Emploi est destinée aux personnes qui ont trouvé un emploi (CDI ou CDD de 6 mois minimum) à plus de 2 h de trajet aller-retour de leur domicile. Maximum 1500 €.

L’aide Mobilipass est réservée au personnel des entreprises de plus de 10 salariés qui cotisent au 1 % logement, à condition que le déménagement se fasse dans le cadre de l’embauche ou d’une mutation. Maximum 3200 €.

Les crédits à la consommation (montant maximum 75 000 €)

Crédit renouvelable. Si vous avez choisi de tout faire vous-même et avez limité les coûts au maximum, le crédit renouvelable consiste à mettre à votre disposition une réserve d’argent utilisable partiellement ou totalement. La réserve dépendra de vos remboursements.

Prêt personnel non affecté. Vous empruntez la somme que vous jugez nécessaire, pour autant qu’elle respecte votre capacité de remboursement, et utilisez librement l’argent.

Prêt affecté. La somme empruntée est liée à votre projet. Il vous faut donner des justificatifs, mais si le projet n’est pas réalisé, le crédit est annulé.

Le crédit travaux. Si votre nouveau logement doit en outre faire l’objet de travaux d’aménagement ou de rénovation, vous pouvez contracter un prêt personnel ou affecté à la réalisation de ces travaux.

Le rachat de crédits

Aussi appelée restructuration de dettes, cette dernière solution peut vous éviter de déséquilibrer votre budget ou d’affecter votre taux d’endettement avec les risques que cela comporte.

Si vous avez déjà contracté deux crédits, procéder à un regroupement de crédits peut donc être une solution particulièrement intéressante. Pourquoi ?

1. En modulant la durée de ce nouveau prêt, qui se substituera aux autres en les rassemblant, vous pouvez baisser jusqu’à -60% vos mensualités*. Ce faisant, vous retrouvez un reste à vivre plus important. Avec celui-ci, vous pourrez affronter les différentes dépenses occasionnées par votre déménagement.

2. Dans le cadre de ce regroupement de prêts, vous pouvez également demander l’octroi d’une trésorerie complémentaire. Cette somme d’argent est débloquée en même temps que le prêt et fait partie intégrante de celui-ci. Vous pouvez donc librement affecter cette somme à vos frais d’installation dans votre nouveau logement avec plus de sérénité.